Dans cette Société où l’on vit par l’ego du moi

Et où certains pensent que l’argent est roi

J’ai pris ma place et j’ai fait mon choix

Je ne suis roi, ni prince, ni pacha : je suis simplement moi

Je dénonce dans mon Art

Ceux qui se confondent avec l’Avoir

Et qui pensent que le Bonheur qui guette

C’est celui qui s’achète

Ceux qui courent après l’argent

Au lieu de vouloir être des vrais gens

                                             A tout cela j’ai envie de leur dire

                                             Ne vous perdez pas car vous allez rencontrer le pire

                                             Je vous invite donc à prendre votre Chemin

                                             Celui qui est fait pour Vous, votre Destin

 

                                                                         Laura Rucinska pour Dan Gerbo  (2017)

                                                                        Membre de la Société des Poètes Français

 

 

                                                                         www.laura-rucinska-artiste.net

 

 

 

Texte écrit par Marie-Louise NOLTE , Juillet 2014 (mycreativeside.fr)

Marie-Louise Nolte
Marie-Louise Nolte

Marie Louise Nolte est une artiste plasticienne franco-allemande qui se passionne pour les artistes novateurs. Fort d’un cursus universitaire en philosophie et histoire de l’art, elle s’intéresse particulièrement aux processus de la création et à la différence entre expression et création artistique. Son parcours artistique débute dans les années 70 avec expositions de reliefs virtuels et cinétiques sur aluminium. A partir des années 80 elle travaille les papiers collés qui figurent dans les collections publiques et privées. Puis dans les années 90 elle étend son arsenal artistique aux mots: collages à partir de textes publicitaires puis haïkus. Actuellement, elle peint et travaille à un recueil de peintures et haïkus.

Dan Gerbo : La dialectique du maître et de l'esclave d'après Hegel

Souffrance
Souffrance

Les « œuvres conceptuelles » de Dan Gerbo pourraient appartenir à l’univers du design tant leurs réalisations sont soignées. Réalisées dans des matériaux recherchés et de grande qualité tel le bois d’azobé africain, le granit, l’acier inoxydable, c’est à peine si l’on imagine qu’ils ont été fabriqués de la main de l’homme. Et pourtant, à la suite d’un accident de la vie -une vie lisse en apparence-, Dan Gerbo crée sa première oeuvre plastique pour exprimer un sentiment de détresse. Ainsi, « Souffrance » est une toile sur châssis peinte en blanc, à l’acrylique. La toile est entaillée en son milieu dans le sens de la hauteur. Bordée de rouge-sang, l’entaille recèle le véritable couteau à sushis qui en est la cause. Avec cet assemblage, Dan Gerbo signe la première oeuvre de son premier épisode artistique.

 

Suivront une série d’assemblages datés 2009… jusqu’aux peintures acryliques figuratives (série « Provocation ») datées 2009 et 2010. L’épisode « peinture » ne durera q’une année car très vite, persuadé que la peinture ne lui permettra pas d’exprimer la dialectique qui l’habite, Dan Gerbo va revenir aux assemblages. Cependant, dans ce troisième épisode l’artiste va s’exprimer avec plus de force et de manière plus incisive. Ainsi « Destruction », une boule de granit écrasant de tout son poids des traverses de bois d’azobé, ou encore « La force des faibles » , un pieu du même bois africain imputrescible, d’une hauteur de 2,06 m, taillé grossièrement, dont la pointe est dirigée vers le ciel, le pieu lui, étant fiché dans une plaque de métal, font-ils partie de ce troisième épisode. L’artiste fourbit ses armes pour entamer l’épisode créatif suivant.

Destruction
Destruction
La force des faibles
La force des faibles

La Ferrari transpercée par un pieu en bois
La Ferrari transpercée par un pieu en bois

Ce quatrième épisode pourrait nous faire penser au Mythe de David contre Goliath; mythe biblique fondé sur une histoire réelle, dans lequel un jeune roi se prénommant David (Dan Gerbo bien que né en 1955, n’est-il pas un « jeune » artiste récemment apparu sur la scène artistique internationale ?) David donc, se voit sommé d’affronter un Géant du camp adverse contre lequel son pays est en guerre.Pour toute arme. David qui a pourtant appris en théorie l’art de la guerre ne possède qu’une fronde, dont il connait cependant parfaitement le maniement. (Dan Gerbo ne connait-il pas les dures lois du marché international? Ne ne possède-t’il pas, pour toute « arme », que son savoir-faire?). Le Géant quant à lui est un peu borgne et pataud car encombré par sa lourde armure. D’une seule pierre, avec sa fronde, David déstabilise le Géant, le terrasse, lui coupe la tête et saisit ses armes pour montrer sa toute puissance à ses ennemis.

C’est pourquoi, face à la « La Ferrari transpercée par un pieu en bois » de Dan Gerbo, ce qui frappe c’est l’incommensurable audace d’un homme s’attaquant à un colosse… à mains nues!

Qu’il tende une peau Burberry comme on prépare une souris pour la dissection, qu’il débite une valise Vuitton à la tronçonneuse, qu’il cloue une Rolex sur une stèle ou qu’il empale une Ferrari, le geste de l’artiste est précis, rapide, sans appel. Dan Gerbo touche ses spectateurs par un axe dialectique fort:la désespérance du faible, face à la tyrannie du fort. Par son acte créateur et libre… l’artiste retourne la situation et terrasse le fort! Car le fort avec toutes les marques de la réussite qui font les codes du fort, des décideurs de la planète, bref, les marques luxueuses … sont par Dan Gerbo terrassés d’un pieu, d’un clou, d’une scie, autant d’outils appartenant aux travailleurs manuels! C’est alors que les produits manufacturés du luxe font figure de monstres froids et inopérant.

Le mouton Britanique
Le mouton Britanique
La Rolex transpercée par un clou
La Rolex transpercée par un clou
Le Vuitton trançonné
Le Vuitton trançonné

Dan Gerbo est un artiste autodidacte qui crée sans ambages. Sa façon de procéder nous renvoie à la fameuse dialectique du maître et de l’esclave de Hegel. Assujetti dans sa carrière professionnelle, cet artiste le fut. Il s’est fait à la force des poignets. Travailleur manuel au départ, il a monté seul sa propre entreprise de design d’espace. Son désir de reconnaissance est légitime. Sans faiblir devant la peur de la mort et face aux géants du luxe, il devient le maître par le seul fait de son acte créateur pur.

 

La faiblesse des forts
La faiblesse des forts

Le maître qui, rappelons-le, est pour l’heure terrassé, va sans aucun doute tenter de se faire durablement reconnaître. Quelle sera sa répartie? Va-t’il comme dans la dialectique de Hegel s’interposer entre Dan Gerbo (l’esclave) et le monde? Dan Gerbo… initialement esclave, indispensable à son maître parce qu’il lui assure de se maintenir au dessus des contingences de la vie, va-t’il résister ou transiger face à celui qui fût initialement le maître? Pour connaître les réponses , il sera intéressant de suivre de très près le cursus de cet artiste dont la geste implacable nous subjugue.

Pour l’instant, Dan Gerbo a un public international; il expose depuis 2012 principalement dans les grandes Foires de l’art contemporain tant à à New-York qu’à Shanghai, à Paris qu’à Montreux (Suisse), à Houston, San Diego ainsi qu’à Miami. Ses oeuvres sont en exposition permanente dans deux salles d’exposition au 12, rue de la Savonnerie à Lutterbach (France), sur rendez-vous: tel. 06 80 57 01 03 Son site : www.dan-gerbo.com

 

Texte écrit par Marie-Louise Nolte    

 Juillet 2014

Criticism about painting 12-2010

Born in Mulhouse, Alsace, in 1955, Dan Gerbo spent much of his earlier life in interior fittings ans decoration.

Beauty is the heart and soul of his inspiration and from the moment he took up painting in 2009 you get the impression of an accomplished esthete.

We have here an impressively productive artist, who strives to express his art with the utmost energy and who uses all means that come to hand and has no time for half measures.

His work is structured, thought through, and put together within a well-worked out framework, revealing an artist forever striving to excel. Every position of his models is carefully calculated.

His artistic approach goes well beyond wishing to depict the human form. He dives in head first, choosing his models, positioning, placing or photographing them. Dan GERBO likes the smooth interplay of light and shade as well as forceful contrasts that pack a punch: for example the black lingerie pleasingly highlights a delicate skin that would be tempting to touch.

Ha handles acrylics very well, sometimes achieving a gossamer lightness. He intentionally keeps to a narrow range of colours and by choosing large canvases he enhances his subject matter. His approach is modern and up-to-date, much like that of a graphic designer, while at the same time adding his own distinctive effects.

In his meticulous way, Dan GERBO is looking for a perfect plasticity that fortunately does not exist. He adds to his need for something exclusive by putting his handprint on the back of each of his works as if to say “this is mine, it’s from me”.

Despite this, the artist isn’t trying to reveal himself but to reveal others.

This is an artist who unveils the human body. He loves women and knows how to make them beautiful and sensual, with playful hints and suggestion. He manages to convey this boldness even more through an object or a relief which brings the subject to life.

He always handles nudity with delicacy and elegant restraint.

In this context the artist shows a freedom which really typifies all his work.

Dan GERBO has a similar effect as his models, the same presence, the same concern for gracefulness and for detail that gives his work its own special stamp. What we have here is photographic precision which includes the way it is composed.

There can be no question but that this artist will be widely known in the near future and the growing interest shown by wise collectors, should come as no surprise.

        Jules Saint-Aubin
        Art critique CE/CA

 

In 2011, Dan GERBO started abstract sculpture.
He uses heavy materials as granite, wood and metal with a carefully thought-out layout.
He imposes his style through impressive size sculptures, pure and sober to put forward the essential element.
Dan GERBO, accomplished painter and sculptor.

Jules St Aubin critique d'art (CE/CA) décembre 2010

Critique sur la peinture de Dan GERBO

Dan GERBO

 

Né à Mulhouse en 1955, Dan GERBO mène la plus grande partie de sa carrière dans l’agencement et la décoration.

 

La beauté est un élément fondateur de son inspiration et lorsqu’il se met à la peinture en 2009, on peut percevoir l’empreinte de l’esthète accompli.

 

Nous sommes en présence d’un artiste très performant qui entend exprimer son art avec toute son énergie et se dote des moyens appropriés à cette fin, excluant toute approximation.

 

Toujours en quête de perfection, ses œuvres sont construites et réfléchies, préparées dans le cadre d’un projet raisonné.

Chaque posture est calculée.

 

Sa démarche artistique dans ses peintures va bien au-delà de la volonté figurative.

Il s’investit depuis l’amont, en choisissant son modèle, le plaçant, le posant, ou le photographiant. L’artiste aime l’harmonie des lumières et des ombres, mais aussi les contrastes énergiques qui donnent force à son travail : par exemple, les sous-vêtements noirs soulignant avec bonheur une peau délicate que l’on serait tenté de toucher.

 

Il maîtrise bien l’acrylique, parfois avec des effets très légers de transparence. La palette est volontairement limitée à l’essentiel, et la préférence des grands formats valorise avec bonheur l’expression des sujets. Sa démarche demeure moderne et actuelle et s’apparente à un travail de styliste tout en apportant sa différence esthétique.

 

Méticuleux, Dan GERBO cherche une perfection plastique qui heureusement n’existe pas. Il renforce ce besoin d’exclusivité en posant systématiquement derrière chacune de ses œuvres, une empreinte de sa main, comme pour dire « c’est à moi, c’est de moi ».

 

Pour autant l’artiste ne cherche pas à se révéler mais à révéler l’autre.

 

Voici un artiste qui dévoile bien le corps humain, qui aime la femme et sait la rendre belle et sensuelle, jouant avec la suggestion. Il parvient à traduire plus encore cette hardiesse par la présence d’un objet ou d’un relief qui donnera vie au sujet.

 

La nudité est souvent présentée avec délicatesse et subtile retenue.

 

Dans ce contexte, l’artiste fait preuve de liberté et voilà bien là une caractéristique de l’œuvre.

 

Dan GERBO ressemble à ce qui se dégage de ses modèles, il a cette même présence, ce souci du gracieux et du détail qui fait toute l’identité artistique du travail. Nous sommes dans une précision photographique y compris en terme de composition.

 

Nul ne doute que cet artiste va faire parler de lui dans les temps qui viennent, et nous ne sommes pas surpris de l’intérêt croissant que commencent  à lui porter les collectionneurs avisés.

 

Jules St Aubin   (12 / 2010)

Critique d’art CE/CA

 

Cambridge Expertise Ltd Compahy

 

 

En 2011, Dan GERBO se lance dans une certaine forme d'art conceptuelle.

 

Il utilise des matériaux lourds comme le granit, le bois et le métal pour une mise en scène soigneusement réfléchie.

 

Toujours dans les grands formats pour imposer son style, ses œuvres restent pures et sobres pour mettre en avant l’essentiel.

 

 

Dan GERBO peintre et sculpteur ; un artiste accompli. 

 

SOLO SHOW Dan GERBO
SOLO SHOW Dan GERBO (Colmar)

 

    Dan GERBO    

                                         Solo Exhibition in Basel

 

From 8 to 17 June 2018

CLUB de BÄLE  Rheinsprung 5 CH-4051 BASEL

Switzerland

__________________________________________

Galerie AUDET

32 rue Berthe Molly

68/000 COLMAR

France

 

Tel:          +33 (0)389 20 83 17

Email:      galerie.art.audet@live.fr

___________________________________

GALERIE ZUM HARNISCH Schweiz ®

ART & LIFESTYLE COOPERATIONS MANAGEMENT

Events, Artfairs, Gallery-Online-Store

 

www.galeriezumharnisch.com

www.roiagentur.com

_______________________________________

 

Galerie Place Suisse des Arts
CH-1004 Lausanne
__________________________

Galerie BEAUTE DU MATIN CALME

54 av. de la Motte-Picquet -

75015 Paris

France

 

Myeong-Hee KIM 

Tél  :    +33 (0)9 80 78 99 16

Mobile  +33 (0)6 77 81 27 11

_________________________________

 

Galerie BRUNO MASSA

66, avenue des Champs-Elysées

3rd, 4th & 5th floor

75008 Paris,

France

 

Galerie BRUNO MASSA

510-520 West 21st Street

New York City, NY 10011,

USA

 

 

office

102, rue des Poissonniers

75018 Paris,

France

 

mob.: +33 (0) 6 61 00 10 33

via FaceTime, Viber & WhatsApp

 

galeriebrunomassa@gmail.com

___________________________________


Exhibitions Dan GERBO conceptual art

Exhibitions 2012

- New-York                  USA                 ARTEXPO                   11-20.   05.2012

- Paris                         France             ART-SHOPPING          20-21.  10.2012

- Shanghai                  China               ART FAIR 2012           01-04.   10.2012

- Miami                        USA                 RED DOT MIAMI        05-09.   12.2012

 

Exhibitions 2013

- Houston                     USA                Houston Fine Art         09-22.  09.2013

- Paris                          France            Salle Ventes Rossini    21-21.  09.2013

- Montreux                   Switzerland     M A G                          06-10.  11.2013

- San Diego                  USA                ART San Diego           07-10.  11.2013

- Strasbourg                 France            ST-ART                       22-25.  11.2013

- Miami                         USA                Spectrum Art Miami    04-08.  12.2013

 

Exhibitions 2014

New-York April 2014 Certificate of Excellence from the  29th Chelsea International fine Art competition

- Strasbourg                  France              ST-ART                      21-24.11.2014

 

Exhibitions 2015

- Basel                           Switzerland     SCOPE                        16-21. 06 2015

- Basel                           Switzerland     RHY Art                       18-21. 06 2015

- Basel                            Switzerland      Basel Art Center           21-23   08 2015

-Strasbourg                    France            ST-ART                        27-30. 11 2015

Exhibitions 2015

- Basel                           Switzerland     SCOPE                        16-21. 06 2015

- Basel                           Switzerland     RHY Art                       18-21. 06 2015

- Basel                            Switzerland      Basel Art Center           21-23   08 2015

-Strasbourg                    France            ST-ART                        27-30. 11 2015

 

Exhibitions 2016

- Colmar                         France            Galerie AUDET             2015 /  2016

- Lille                              France            ART-UP                         25-28.  02 2016

- Stuttgart                        Germany         ART-Stut tgart                 02-05.  06 2016

- Rouen                           France             Art UP                             07-09.  10 2016

- Strasbourg                    France             ST-ART                           25-28  .11 2016

 

Exhibitions 2017

- Lille                              France            ART-UP                           02-05  .03 2017

- Paris Champs-Elysée  France            SALON D'AUTOMNE     11-15    10.2017

- Colmar                         France      ( Solo) GALERIE AUDET 20.10 / 22.11 2017

- Luxembourg                 Luxembourg   LUXEXPO                  30.11  / 3.12   2017

 

Exhibitions 2018 

- London                             UK                      Royal Art Prize      26.02 /  9.03  2018 

- Lausanne                         Switzerland       Sensualité                  04-19.05.2018 

- Basel                                Switzerland       Club de Bale   (solo)  08-17.06.2018

 - Monaco                               France                GemlucArt                       october 2018